Souhaitez-vous quitter votre emploi et ne savez comment vous y prendre ? Avant de plaquer tout et s’engager sur une autre voie professionnelle, il est important de savoir les moyens à mettre en place avant le départ. Trouvez à travers cet article les éléments de réponses sur comment s’y prendre pour quitter son travail.

I. Avant de quitter son travail : s’assurer de ses motivations

Avant de quitter son travail, il faut considérer tous les signes qui disent qu’il est temps de quitter son boulot.

Comment quitter son travail?

Comment quitter son travail?

Vous évoluez dans un emploi depuis quelques années voire une vingtaine d’années et vous ne vous y plaisez pas. En effet, votre carrière semble statique et ne présente aucun signe d’évolution. Vous observez des promotions chez certains de vos collègues mais votre carrière ne suit pas le cours que vous envisagiez au départ. Soyez certain que penser à vous reconvertir et réévaluer votre situation actuelle ne vous ferai pas de mal.

1. Un salaire non satisfaisant

La paie. Un refrain que vous entendez depuis des années. Vous courrez chaque fin de mois après elle, votre vie évolue (famille, enfant, changement de logement) mais votre salaire reste loin de vos attentes pécuniaires. De fait, vous souhaitez plus pour agrandir votre espace d’habitation, planifier des voyages avec votre famille, réaliser vos projets, mais rien n’y fait, il ne change pas. Vous aurez même présenté vos doléances à votre employeur pour une augmentation mais toujours statut quo. Sachez, que c’est un signe qui ne trompe pas et qui vous invite à changer de mode de revenu.

2. Un environnement social inadéquat

Vous avez des collègues charmants, aimables, pour la plupart, et grincheux et désagréables pour d’autres. Cependant, vous ne semblez pas trouver votre place. Ce désir d’appartenance à un groupe, expliqué dans la pyramide de Maslow, ne semble pas satisfait, en dépit de vos efforts. Votre vie sociale au travail montre deux réalités différentes : leur monde à eux, le vôtre à part. Nul ne peut s’épanouir et évoluer dans un environnement où il n’est pas heureux. Chaque fin de journée, vous avez plus hâte de quitter votre cadre de travail comme si elle représentait une prison : C’est un signe alarmant qui doit vous faire réagir au plus vite.

3. Des conditions de travail insupportables

a. Trois de cas de conditions de travail

Quitter son travail : conditions de travail

Quitter son travail : conditions de travail

Il existe trois cas dans un emploi au niveau des conditions.

  • Primo : Vous êtes enthousiaste à l’idée d’aller au travail chaque jour et vous êtes productif ! Vous vous épanouissez, innovez et avez un bon relationnel avec vos collègues. De plus, vos heures de travail sont flexibles et adaptées à vos compétences.
    Vous n’avez pas à répondre à des coups de téléphone du bureau une fois à la maison, et arrivez à concilier votre vie personnelle et professionnelle sans entrave. Cerise : vous êtes très bien payé ! Ce boulot est super et tout le monde en rêve. Mais pas vous, car vous avez décidé de quitter votre travail pour réaliser vos rêves.
  • Deuxième cas : Votre emploi du temps est flexible avec un cadre de travail agréable. Votre vie sociale au travail est rythmée, challengeante et attractive. De même, vous avez des congés et des jours d repos qui vous facilite la conciliation entre votre vie familiale et votre job.
    Toutefois, votre salaire est bas et ne vous permet pas d’aller au-delà de vos besoins primaires (se nourrir, se vêtir, payer son loyer, etc.). Par conséquent, vous ne pouvez penser à des projets, et vous restez cantonner dans une bulle qui ne vous sied pas. Il serait temps de penser à vos projets personnels et évoluer dans vos revenus.
  • Troisième cas : Cataclysme ! Vos conditions sont de plus en plus insupportables : horaires variables, impossible de séparer votre vie personnelle de votre travail, des collègues ennuyeux et ennuyés, un patron colérique et méprisant, etc. Pire, votre salaire est bas et insuffisant. Vous stressé constamment et vous vous sentez malheureux autant le matin que le soir. Pas de doute, il est vraiment temps de repenser votre carrière.

b.  Oser Faire le pas

Comment quitter son travail - oser faire le pas

Comment quitter son travail – oser faire le pas

Le dicton dit qu’ « il n’est jamais trop tard pour bien faire ». Tant que vous vivez, vous avez la possibilité de prendre les meilleures décisions pour votre vie et mener la vie que vous souhaitez. Il ne devrait pas être du ressort du travail de décider votre humeur, de votre vie, de vos joies et de vos peines. Vous êtes l’artisan de votre vie et le maître de vos choix.

Ces signes ci-dessus ne sont pas exhaustifs. Car, dans certains cas, l’on peut avoir des conditions de travail insupportables avec une très bonne rémunération et vice versa. Mais quitte à sacrifier son épanouissement dans un travail pour de l’argent et être anxieux et triste, il serait préférable de choisir ce qui vous permet de vous sentir à l’aise.

Vous avez vu l’un des signes précédents ou plusieurs autres, et avez choisir de quitter votre travail sans savoir comment vous y prendre. La partie 2 de cet article vous apporte quelques pistes de réponses.

II. Comment quitter son travail : 10 conseils simples

Voici 10 conseils simples qui devraient vous aider dans votre volonté de quitter votre job.

Conseil 1 : Trouver une bonne échappatoire

Comment quitter son travail - Trouver une bonne échappatoire

Comment quitter son travail – Trouver une bonne échappatoire

Penser à ce que vous voulez faire après avoir quitter. Vous pouvez être harassé au point de ne pas trop réfléchir aux conséquences. Cependant, il est bon de toujours réfléchir à tête reposée, calmement avant de prendre une décision de cette ampleur. Ne prenez jamais de décision sous le coup de l’émotion, cela peut vous être néfaste.

Ayez des objectifs clairs et précis par rapport à votre projet. Mieux vos objectifs seront clairs, mieux vous pourrez implémenter votre projet et le réaliser. Il est également important, de ne pas se lancer dans l’optique de quitter immédiatement son boulot parce que vous en avez marre ou avez envie de réaliser votre projet. Passez à une période de transition qui permettra de peaufiner votre projet de nouvel emploi, ou de création d’entreprise afin de trouver les moyens nécessaires à sa mise en oeuvre. Cette période est surtout une période de préparation pour quitter une étape pour une autre.

Conseil 2 : Tenir compte de la législation

Comment quitter son travail - tenir compte de la législation

Comment quitter son travail – tenir compte de la législation

Tenez compte de la législation de votre pays avant de quitter votre emploi. Avez-vous des indemnisations si vous faites un départ volontaire ? Des primes d’ancienneté ? À quelle assurance votre employeur vous a-t-il inscrit ? et très important, quel contrat avez-vous signé (CDI, CDD…) ? Quelle est votre régime fiscal ? Tenez compte de tous ces éléments avant d’entamer la rupture de votre contrat de travail. Prenez des renseignements auprès des structures chargées de l’emploi, dans votre département ou votre pays. Au besoin, Consultez votre propre avocat.

Ne pas vous hâter  sans être sûr de votre choix.

Par ailleurs, il serait important de savoir présenter votre démission à votre employeur afin d’éviter tout malentendu et des tensions inutiles avant votre départ. Dans la mesure du possible, pensez à assurer votre relève par un préavis d’au moins 2 mois (Vérifiez la durée de préavis prévu par le code de travail de votre pays). Néanmoins, le préavis est variable en fonction de votre contrat, de votre ancienneté et de votre corps de métier. Un enseignant par exemple, ne quitterait pas son emploi du jour au lendemain en pleine année scolaire. Considérez toutes les conditions et obligations liées à votre travail.

Conseil 3 : Trouver un bon timing

Il est nécessaire de trouver un bon timing du point de vue de ses responsabilités mais surtout du point de vue financier. Il est bien beau de vouloir quitter son boulot mais si vous n’avez pas au minimum un plan d’épargne d’au moins 1 an et plus.

Ensuite, il est important si vous avez décidé de vous lancer à votre compte, assurez-vous de démarrer avec des revenus fiables pendant au moins 3 mois. Et ce, en plus de votre épargne. Vous aurez une sécurité financière pour subvenir à vos besoins.

Conseil 4 : Préparer son départ

Comment quitter son travail - préparer son départ

Comment quitter son travail – préparer son départ

Avant de quitter votre emploi, il est nécessaire de se préparer mentalement. La raison est toute simple : vous devez vous préparer à rencontrer des difficultés.

Tout d’abord, si vous été dans cet emploi pendant des années, il est tout à fait normal que le départ soit quelque peu difficile. Vous avez tissé des liens avec cet environnement et vous êtes habitué à vous lever à une certaine heure et rentrer à une autre.

Ensuite, il n’est pas dit que vous vous adapterez à votre nouveau emploi ou votre nouvelle carrière systématiquement. Ainsi, devez-vous vous y préparer. De même, vous pourrez avoir de l’opposition de la part de vos proche dans votre entreprise, sachez les convaincre de votre décision ainsi que de vos projets. Néanmoins, vous devez rester ouvert aux conseils dans la réalisation de vos projets.

Conseil 5 : Quitter son travail : la  démission

Comment quitter son travail - la démission

Comment quitter son travail – la démission

La démission, paraît un moyen simple mais complexe. Il est possible que votre employeur refuse votre présentation de démission. dans ce cas, cela peut être désavantageux pour vous, salarié.

La jurisprudence, tient compte des fautes commises soit par le salarié, soit par l’employeur. Dans votre lettre de démission, la démission de votre poste doit être clair et non équivoque.  Il ne doit avoir de pression de la part de votre employeur. Comme il a été signalé, vous devez respecter le préavis prévu par les conventions et législations.

En France, ce sera un mois pour les employés et trois mois pour les cadres. Par contre, votre employeur peut ne pas y tenir compte, mais vous rémunérer le temps que aurez à passer au sein de l’entreprise. Quitter son travail par démission peut vous priver des droits sociaux et d’aucune indemnité départ, ni du droit au chômage. Pour toutes ces raisons, assurer vous d’avoir le nécessaire financièrement avant un nouvel emploi, sinon une issue immédiate d’emploi après votre démission. Dans tous les cas, prenez les informations nécessaires auprès des organismes d’emploi et / ou de votre avocat.

Conseil 6 : Opter pour la prise d’acte

Dans le cas où votre employeur est fautif de manquements graves à votre égard et relativement à ses obligations contractuelles, vous pouvez opter pour une prise d’acte. Elle consiste à rompre votre contrat de travail en conformité aux clauses du contrat : retard de salaire, non-paiement  d’heures supplémentaires, diffamation, harcèlement de tout type etc. La Cour de Cassation un arrêté rendu le 25 Juin 2003 (Technoram), qualifie cette prise d’acte comme étant une rupture par le salarié du fait de l’employeur.

Vous avez 2 issues possibles dans ce cas : 

  •  Effets d’un licenciement sans cause réelle et sérieuse si les faits reprochés justifient la prise d’acte avec indemnité de licenciement sans cause réelle et sérieuse, indemnité de préavis, et droit au chômage.
  •  Effets d’une démission si les juges estiment que les faits reprochés ne sont pas justifiés. Dans ce cas, il n’y aucune indemnité, ni aucun droit au chômage.

Conseil 7 : Choisir la rupture conventionnelle

Comment quitter son travail - la rupture conventionnelle

Comment quitter son travail – la rupture conventionnelle

La rupture conventionnelle, de son ancien nom la rupture « d’un commun accord », est un moyen qui permet d’éviter la procédure de licenciement. En effet, en cas de licenciement, vous n’avez droit à aucun indemnité. La rupture conventionnelle n’est pas le moyen le plus adéquat quand on veut quitter son travail. En effet, ce moyen permet à l’employeur de déguiser un licenciement en mettant la pression au salarié. Bien qu’elle soit un excellent compromis entre l’employeur et son salarié, elle peut être désavantageuse pour le salarié.

Je vous conseille d’y recourir que si vous êtes convaincu qu’aucune ne peut aller à votre encontre. Dans ce cas, vous pourrez bénéficier d’une indemnité légale pouvant correspondre à 1/5 de votre salaire multiplié par le nombre d’année au sein de l’entreprise. De même, vous aurez droit au chômage. Vous pouvez également négocier vos indemnités et la date de votre départ, de préférence en présence de votre avocat.

Conseil 8 : La résiliation judiciaire

La résiliation judiciaire, tout comme la prise d’acte permet de quitter son travail en se basant sur des faits de fautes de la part de son employeur. Cette alternative se fait devant le conseil des prud’hommes. En effet, Contrairement à la prise d’acte où le salarié présente directement sa rupture de contrat à son employeur, c’est le conseil des prud’hommes qui présente la notification.

Elle permet au salarié de garder son poste et une rémunération si sa requête est rejetée. Par conséquent, elle est plus avantageuse pour le salarié en dépit de sa procédure beaucoup plus longue.

Conseil 9 : Développement personnel

Pensez au développement personnel, à transformer votre mindset pour mieux vous concentrer sur votre projet. Comme, vous l’aurez remarqué le reconversion professionnel ou un changement d’emploi demande non seulement des moyens matériels mais également des moyens psychologiques. Changez votre vision des choses, former sur votre nouvelle orientation professionnelle afin d’être plus avisé sur ce nouveau parcours.

Conseil 10 : comment quitter son emploi, passer à l’action 

Vous réfléchissez depuis des mois, voire des années à comment quitter votre job. Vous avez pris toutes les informations relatives à votre nouvelle orientation et les impératifs liés à votre départ. Passez à l’action maintenant !  Plus vous tardez, plus vos rêves s’éloignent de vous et vont à la rencontre d’autres personnes. N’hésitez pas à prendre le taureau par les cornes et réaliser vos projets.

En définitive, si vous avez la ferme volonté de quitter votre emploi, tenez compte de ces 10 conseils ci-dessus élaborés pour vous afin de vous lancer dans vos projets.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager et mettre en commentaire, les points forts qui vous ont marqué et comment se présente votre situation.

Posted by ZED

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge