La confiance en soi est la base pour toute réussite émotionnelle et financière. En effet, vous ne pouvez espérer une réussite si vous ne croyez pas en vous. Si vous êtes un passionné du développement personnel, je vous invite à découvrir, dans cet article, les clés pour booster votre confiance en vous.

I. Quelles sont les raisons du manque de confiance en soi ?

Avoir un manque de confiance en soi, peut émaner de plusieurs causes dont il faut tenir compte toute thérapie. En voici 5 raisons essentielles :

Raison 1 : Avoir peur des critiques

La confiance en soi - la peur des critiques

La confiance en soi – la peur des critiques

La peur des critiques est l’une des peurs les plus répandues dans le manque de confiance en soi. Elle émane, bien souvent, du « qu’en dira-t-on ». Lorsque vous êtes fortement porté sur le regard des autres, leur opinion. Du sentiment d’insécurité vis-à-vis des autres vient le sentiment de plaire à tout prix. Ainsi, à chaque acte posé, vous attendez une approbation.

Si les critiques fusent au lieu d’une approbation, vous devenez amer, et vous repliez sur vous. Se mettre sur la défensive spontanément est un signe de manque de confiance en soi. Il vaut mieux prendre les critiques de façon constructive.

En vous préoccupant trop de l’avis des autres, vous écartez vos opinions personnelles. C’est un sentiment d’impuissance face aux autres qui nait vous rend incapable d’avoir confiance en vous.

Ce comportement peut vous nuire dans votre vie quotidienne et vous écraser, notamment dans le cadre d’un chantage affectif.

Raison 2 : Le sentiment d’infériorité

La peur des critiques et du regard des autres vous crée un sentiment d’infériorité.

Dans la sophrologie (thérapie qui vise à soulager les souffrances psychiques par la relation et l’hypnose), les causes du sentiment d’infériorité remonte à l’enfance. Les personnes ayant un sentiment d’infériorité ont vécu des humiliations durant leur enfance. En effet, elles étaient blessées, rabrouées ou ignorées quand elles prenaient la parole. Ce sentiment renforcé par des insultes quotidiennes leur faisait se sentir mal aimé par leur entourage.

L’influence de l’entourage

Cet entourage peut être direct (les parents) ou indirect (les camarades de classe).

Pour ce qui est des parents, sans mauvaises intentions pour la plupart, ils auraient pu se montrer exigeants ou trop protecteurs envers les enfants ne les encourageant pas. Et sans le vouloir ont créé ce sentiment d’infériorité et de manque de confiance en soi.

L’entourage indirect, pouvant être représenté par les camarades de classe, peuvent avoir une influence négative sur la confiance en soi des individus dès l’enfance. Avec des moqueries et des railleries, il est possible pour un enfant dons la personnalité psychologique ne s’est pas encore affermi, d’être ébranlé.

Tout cela peut ne pas vous avoir aidé à vous affirmer, et exprimer votre penser librement. Dans ce cas, il est tout à fait compréhensible que vous développiez ce sentiment d’infériorité et une perception négative de vous.

Raison 3 : L’incapacité de s’affirmer​

Le manque de confiance de soi peut également provenir de l’incapacité de s’affirmer, c’est-à-dire, exprimer librement son opinion et ses sentiments.

Cette impossibilité à s’exprimer librement peut être source de colère et de ressentiment qui crée une bulle de sentiment négatif.

De même, ce sentiment entraîne le doute et le pessimisme. Et par voie de conséquence, un insécurité par rapport aux autres.

Raison 4 : Etre perfectionniste

Le perfectionnisme peut aussi créer un manque de confiance en soi, en ce sens que vous aurez des attentes surréalistes tant pour vous-même que pour votre entourage.

Vous attendrez toujours plus que de mesure de vous et des autres. En général, vous préférez accomplir par vous-même pour être sûr que tout soit fait exactement comme vous le voulez : de façon parfaite. Il est donc impossible de déléguer.

Frustration et sentiment d’impuissance

A Force de persévérer dans cette logique, vous ne parviendrez qu’à vous frustrer et finir par ne plus avoir ni confiance en vous ni aux autres.

Si vous pensez que toute chose doit être parfaite, vous abordez la vie d’un point de vue irréaliste et cela peut affecter vos relations : le rapport à soi-même et le rapport aux autres.

Plus vous voulez faire les choses de façon excellente, plus vous commettrez des erreurs et aller créer chez un sentiment d’insatisfaction et d’impuissance : vous allez développer de nouvelles peurs et nouvelles angoisses. Et donc davantage d’insécurité.

Raison 5 : La culpabilité

En règle générale, la culpabilité est un sentiment utile qui vous aide à aller de l’avant et être meilleur. Cependant, si ce sentiment devient omniprésent, il est néfaste pour votre épanouissement. La vraie culpabilité ne dure pas, elle est plus un signal pour prévenir qu’une accusation.

Elle peut survenir lorsque vous haussez trop le ton sur votre enfant pour attirer votre attention sur une meilleure méthode à adopter pour lui faire comprendre telle ou telle chose. Si elle renforce votre manque de confiance en vous et votre rapport aux autres, c’est un signal d’alarme. Vaut mieux s’attaquer au problème à l’origine de cette culpabilité : Dites-vous que vous avez le droit de vous épanouir et de vous sentir libre qu’importe tout.

II. La confiance en soi : 10 bonnes habitudes à avoir

Habitude 1 : Admettre son potentiel

La confiance en soi - admettre son potentiel

La confiance en soi – admettre son potentiel

Pour avoir confiance, il faut avant tout, apprendre à se connaitre.Avoir confiance en soit ne signifie pas manque d’humilité. Tout en été humble vous devez dégager de l’assurance en vos capacités et habiletés. Il ne s’agit guère de se frapper la poitrine pour exprimer ses idées, ses compétences ou accomplissements, mais en être convaincu.

Habitude 2 : Agir et ne pas douter

Le doute est tout a fait normal. Descartes ne disait-il pas, « cogito ergo sum » ?  C’est justement le doute de son existence qui démontre l’existence de la pensée de celui qui doute. C’est en doutant que vous montrer la réalité de vos capacités. « Parviendrais-je à réaliser ce projet ? », « Suis-je capable de cet exploit ? » Si vous vous poser la question, c’est que vous en êtes capable. Autrement, la question ne surgirait pas.

Défi VS Peur

Face à un défi, on a tous peur. Mais cette peur et ce doute ne doivent pas vous paralyser et vous empêcher d’agir. passez à l’action, vous serez fier d’avoir oser. Entre choisir de passer à l’action et échouer, et choisir de n’avoir pas osé passer à l’action et regretter, la première option est meilleure. Le pire est de ne pas serait-ce qu’essayer de réaliser vos buts et objectifs.

Confiance en soi - Défi VS Peur

Confiance en soi – Défi VS Peur

Imaginez une seule seconde, qu’enfant vous n’ayez pas osé apprendre à marcher en dépit des encouragements de vos parents. Vous n’aurez pas pu vous mouvoir une fois adulte de façon autonome. Une première fois, vous avez essayé, vu vos limites; puis, vous avez essayé encore et encore! Vous êtes êtes écroulé plusieurs fois, avez pleuré, et continué pour finir par y arriver. C’est exactement le même principe dans votre élan de confiance en vous, Arrêtez de douter et lancez-vous ! Ainsi, vous saurez vos limites et ferez mieux la prochaine fois.

Ne vous préoccupez pas de réussir ou pas.

Habitude 3 : Se rassurer soi-même

Nombreux sont ceux qui par manque de confiance en eux ont tendance à chercher à se prouver d’avoir raison de douter d’eux. Apprenez à vous rassurer vous-même, lorsque vous commencer à perdre confiance en vous. Ne « saboter » vos efforts accomplis jusque là et reprenez le contrôle. Si  vous êtes parvenir à dire une phrase devant un public, alors que cela était impensable auparavant, vous pouvez prononcer un discours. Thomas Edison, était traité de « stupide ne pouvant rien apprendre » et pourtant cela ne l’a pas empêché d’inventer l’ampoule électrique en 1879, après plusieurs tentatives et détenir plusieurs brevets d’inventions.

Rassurez- vous et gardez toujours confiance en vous!

Habitude 4 : Utiliser sa peur

Face à de nouveaux challenges ou à une situation nouvelle, tout le monde est en proie à la panique ou à un léger doute. N’en faites pas tout un tas, apprenez à surmonter cette peur et dites vous que ce n’est qu’un défi de plus. Transformez votre peur en action ! Par exemple, Engagez en premier une conversation avec un inconnu ou N’ayez pas peur de demander votre chemin!

En prenant le devant vous évacuez votre stress et découvrez de nouvelles opportunités. En fin de compte, vous verrez, que ce n’était pas si difficile et en serez soulagé.

Utilisez votre peur pour créer et atteindre vos objectifs.

Habitude 5 : Ne pas fuir les regards

Pour avoir confiance en soi, il est important de créer le contact avec les autres. Apprenez à ne pas fuir le regard des autres.  Si l’on vous regarde droit dans les yeux, soutenez le regard et ne baissez pas le regard. Apprenez à ne pas non plus détournez la tête ou regarder ailleurs. Faites cet exercice devant votre miroir. Comprenez qu’il existe deux types de langages : le verbal et le non-verbal. La gestuelle fait partie du non-verbal et compte dans la manière dont vous pouvez captivez votre interlocuteur.

Votre communication non-verbale parle pour plus de 80% dans vos échanges : les mimiques, l’attitude, la posture, le comportement, mes tics, les gestes, etc. Tous ces éléments en disent long sur vous. Soit ferme tan dans votre manière de vous exprimer que dans vos gestes.

Si vous êtes nerveux à l’idée de parler avec un inconnu ou votre épicier, sachez que tout le monde est tout aussi nerveux. Créez le contact et les choses viendront d’elle-même.

Habitude 6 : Apprendre à rire de soi

Confiance en soi - apprendre à rire de soi

Confiance en soi – apprendre à rire de soi

Il est important d’apprendre à rire de soi en s’assumant. Nul n’est parfait. Tous, avons de nombreuses qualités mais également des défauts. Assumez-vous . Prenez conscience de vos défauts, qu’ils soient physiques ou autre et ne donner l’occasion à personne de mépriser ce que vous êtes. Vous formez un tout : qualités et défauts. Vous pouvez dépasser vos faiblesses et en faire des forces. Vos défauts, apprenez en rire. Si vos dents sont « crochues » et que cela crée l’hilarité dans votre entourage : Riez-en également mais surtout dites-le haut et fort, que cette forme particulièrement vous permet de mieux mâcher vos aliments et ne pas avoir d’indigestion. Ce qui n’est pas le cas pour beaucoup.

Habitude 7 : Agir sans imiter

Oser se lancer dans une entreprise est une marque de confiance en soi. N’hésitez pas à découvrir de nouveaux milieux et à faire de nouvelles expériences. La confiance en soi se manifeste par l’affirmation de sa personnalité et non pas l’imitation des autres. Vous pouvez vous inspirez des autres pour dire qui vous êtes. Cherchez votre propre mode d’expression de soi !

Habitude 8 : Être le meilleur de soi-même

Avoir confiance en soi -être le meilleur de soi

Avoir confiance en soi – être le meilleur de soi

Pour faire sortir le meilleur de vous, utilisez la méthode Coué ! Répétez-vous :

  • « Je peux y arriver »
  • « Je suis le (la) meilleur (e) » 
  • « Aujourd’hui est fait pour moi »
  • « Ma vie est belle et sera meilleure encore »
  • « Je suis doué(e), très intelligent (e) »
  • « Je suis efficace » , etc.

Vous devez prendre les rênes de votre réussite, de votre vie. Encouragez-vous!

Habitude 9 : S’affirmer!

Avoir confiance en soi, c’est également s’affirmer. Vous ne devez plus avoir peur de ce que les autres diront tout haut , ni ce qu’ils diront en silence. Parler, exprimer, faites découvrir votre potentiel. Certes, parler fort n’est pas forcément un signe de confiance en soi, mais cela permet de s’affirmer.

Habitude 10 : Faire du sport et progresser

Confiance en soi - Faire du sport

Confiance en soi – Faire du sport

L’échec n’est pas une limite, bien au contraire, il est une promesse de mieux faire. Evaluer les raisons de choses qui n’ont pas été comme vous le souhaitez et prenez de nouvelles résolutions pour les améliorer. Penser à faire régulièrement du progrès sans pour autant exiger que tout soit parfait. Il y aura des moments agréables , mais également des moments moroses, mais cela ne doit pas vous freiner dans votre élan. Le but est de vous réaliser et non vous rendre parfait.

Par ailleurs, pratiquer du sport dans un club ou chez soi permet de se détendre et éliminer les toxines. Vous vous sentirez mieux pour mieux affronter les choses et vous réaliser. Faites une course à pied, du vélo, du yoga, ou des arts martiaux, choisissez l’activité qui vous sied le mieux.

Somme toute, avoir confiance en soi est plus un exercice quotidien qu’une théorie à connaitre. Ayez des habitudes différentes pour avoir des résultats nouveaux dans l’affirmation de votre personnalité. Vous parviendrez mieux à avoir confiance en vous et exprimer qui vous êtes au fond : une merveilleuse personne aux potentiels inouïes qui n’attendent qu’à se manifester !

Si cet article vous a été utile, cliquez sur les moteurs de partage ci-dessus, et partagez en commentaires vos expériences personnelles pour avoir confiance en vous.

Posted by ZED

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge