28Devenir coach professionnel est un métier qui connaît une certaine évolution ces dernières années. En effet, le monde de l’entreprise s’est transformé, le leadership a évolué, ainsi que les méthodes de travail. Il est donc important que le métier de coaching trouve sa place dans toute cette dynamique. En effet, il est important que le coaching puisse s’adapter aux nouveaux besoins exprimés dans la société. Envisagez-vous une carrière dans le domaine du coaching ? Trouvez dans cet article, comment devenir coach professionnel et 6 stratégies pour vendre votre coaching.

A- Comment devenir coach professionnel ?

Devenir coach professionnel

Devenir coach professionnel

Devenir coach professionnel est une activité qui demande passion, énergie, et temps. De plus, c’est un métier qui présente une très forte croissance depuis quelques années. Il y a donc naturellement de plus en plus de personnes qui se lancent dans cette carrière.

1. Devenir coach professionnel : 3 voies par excellence

Pour devenir coach professionnel, il est important de ne pas sous-estimer les compétences requises pour ce métier. En effet, il est pratiquement rare d’avoir toutes les compétences nécessaires sans une formation préalable de coaching.

Il existe 3 voies par excellence par lesquelles vous pouvez devenir coach professionnel :

  • La première personne qui peut devenir coach professionnel est celle qui a obtenu des résultats. En effet, certaines personnes sont devenues coachs professionnels parce qu’ils ont excellé dans un domaine d’activité particulier. Leur succès a fait que naturellement, les gens sont allés vers eux pour s’enquérir des clés de leur réussite. Afin de devenir coach professionnel, il faut être cohérent, et avoir une preuve sociale.
  • Le deuxième type de personne qui peut devenir coach professionnel est celui qui sait comment coacher sans avoir la compétence. En effet, il y a des personnes qui excellent dans l’art de coacher, mais sans avoir les outils de la déontologie.
  • Troisièmement, il y a celui qui a les compétences nécessaires pour exercer le métier. Il s’agit des personnes qui ont la passion pour le métier et qui iront faire une formation pour acquérir les compétences. A la fin, ils posséderont la formation, la méthodologie et la déontologie. Cependant, beaucoup d’entre eux peuvent ne pas avoir le marketing pour vendre leurs formations.

Au final, il est bon de connaître le code de déontologie du coaching afin d’exercer librement la profession, tout en respectant les limites. Donc, pour les personnes du premier et du deuxième type, il faut nécessairement faire des efforts pour obtenir des compétences déontologiques. En effet, les résultats, seuls ne suffisent pas.

2. L’attitude à avoir pour devenir coach professionnel

Si vous souhaitez devenir coach, vous devez nécessairement développer en plus de la formation, un savoir faire. En effet, comme dans tout autre métier, il y a un travail de posture à faire, afin de maîtriser tous les enjeux de métier. Pour devenir coach professionnel, vous devez développer la psychologie d’un coach. Cela passe par l’exercice de certaines pratiques :

a- L’écoute active sans jugement du client

En pratiquant une écoute active, vous pourrez discerner les éléments émotionnels qui peuvent faire la différence. En effet, ce serait une erreur de vouloir automatiquement associer un cas à un autre. Prendre le temps d’écouter patiemment votre client vous permettra de lui donner une aide appropriée.

b- Respecter le client coaché

Devenir coach professionnel vous amènera a rencontrer des personnes qui ne partagent pas vos valeurs. Vous avez alors le devoir de ne pas les juger, vous devez accepter que leur point de vue ne convergent pas vers le vôtre. Le respect que vous aurez pour votre client est ce qui vous permettra d’atteindre vos objectifs avec eux.

c- Maîtriser de l’outil questionnement

Le questionnement est un outil puissant pour celui qui veut devenir coach professionnel. En effet, vous devez savoir poser les bonnes questions, afin d’orienter le coaché. Des questions qui vont l’emmener à faire un effort personnel d’introspection. N’oubliez pas que votre objectif est de l’amener à prendre son indépendance vis-à-vis de vous. Posez-lui des questions puissantes, pour l’amener lui-même à aller chercher la solution.

d- Fixer des objectifs atteignables

Il est important que vous fixiez avec votre client dès le début les objectifs de votre suivi. Guidez le coaché vers des objectifs clairs et identifiables. Clarifiez avec lui les objectifs qu’il veut atteindre. Vous devez être prêt à tout moment à le recadrer pour le ramener vers des objectifs réalistes.

e- Accompagner le coaché vers ses objectifs

Accompagner le client vers ses objectifs

Accompagner le client vers ses objectifs

Devenir coach professionnel, c’est avant tout guider vos clients vers les objectifs à atteindre. Pour cela, vous devez le pousser à s’engager. Apprenez à célébrer ses victoires avec lui, mais soyez également prêt à faire du recadrage. En effet, vous devez être prêt à le confronter sur des points, sur des attitudes. Faites-lui comprendre qu’il doit s’engager sur la bonne voie s’il veut obtenir des résultats. Rendez-le responsable de ses résultats, confrontez-le pour le ramener vers des objectifs réalistes. Guidez-le vers la prise de conscience.

f- Amener le coaché à développer ses propres stratégies

L’objectif ultime du coaching est de responsabiliser votre client. Vous aurez réussi votre coaching, si lorsqu’il rencontre des difficultés, il est capable de prendre ses propres décisions. Pour cela, entraînez-le a appliquer les outils que vous lui enseignez.

3. Devenir coach professionnel : Les outils du coaching

Pour devenir coach professionnel, vous devez avoir la maîtrise des outils de travail adéquat. Voici quelques outils qui vous aideront à faire une analyse approfondie de votre client.

  • La roue de la vie : elle permet d’avoir une image très précise de votre niveau de satisfaction dans les 8 domaines les plus importants de votre vie. Demandez à votre client d’attribuer une note à chaque domaine de vie proposé par cette roue. Cela vous permettra d’avoir une idée du domaine à primariser.
  • Échelle de satisfaction : elle est importante car elle exerce une influence sur les réponses et donc sur la mesure de la satisfaction.
  • L’échelle de vie Likert : c’est une échelle d’attitude comprenant 4 à 7 degrés par laquelle on demande à l’individu d’exprimer son degré d’accord ou de désaccord relatif à une affirmation.
  • Anamnèse psychologique : c’est une façon de faire une biographie de la vie de votre patient. L’anamnèse permet de comprendre la genèse d’un problème, ou encore ce qui le favorise. Vous allez être capable de lire votre coaché.

B- Devenir coach professionnel : Stratégie pour vendre le coaching

Accompagner le client vers ses objectifs

Accompagner le client vers ses objectifs

1. Comment vendre du coaching : 6 stratégies

Si vous voulez devenir coach professionnel, vous devez pouvoir en vivre. Voici 6 stratégies pour vendre votre coaching :

a- Proposer un produit gratuit pour commencer

Pour cela, vous devez identifier et exposer la valeur de votre gratuité. Vous devez bien faire comprendre à vos prospects que, ce n’est pas parce que le produit est gratuit qu’il n’a pas de valeur. Donnez une valeur à votre formation et précisez que c’est gratuit parce que vous voulez former. Il faut de même utiliser des titres accrocheurs.

b- Exposer les bénéfices de votre coaching 

Présentez les bénéfices intangibles (émotionnels, par exemple plus de confiance en soi, plus d’énergie, plus d’estime). Ensuite, faites de même pour les bénéfices tangibles (résultats concrets, PDF, livret stratégique, outil, audio gratuit…)

c- Développer une stratégie de conversion

Pour cela, préparez une étape 2 de formation cette fois-ci payante. Proposez l’idée d’aller plus loin et mettez en place un système de conversion. L’idée est d’utiliser votre vidéo gratuite comme un appât. Une fois qu’ils auront vu ce que vous proposez, ils décideront s’ils en veulent plus ou pas.

d- Faire votre promotion

Il est important que les gens sachent que vous êtes disponible comme coach. Dans ce cas, vous pouvez le faire via vos plateformes déjà existantes. Parlez-en lors d’une conférence (juste quelques minutes suffisent), lors de vos formations, dans vos livres, sur internet…

e- Utiliser votre réputation

Lorsque les clients sont satisfaits de votre coaching, demandez-leur de vous envoyer leur témoignage. Partagez ces témoignages des personnes qui ont vu des résultats tangibles s’opérer dans leur propre vie en suivant vos séances de coaching. Ce genre de publicité va accroître votre réputation.

f- Bâtir une liste de courriel

Mentionnez à chaque fois sur les courriels que vous leur enverrez que vous faite du coaching. Pensez également à insérer votre offre promotionnelle irrésistible. Par conséquent, votre nom leur viendra naturellement l’esprit lorsqu’ils auront besoin d’un coach.

2. Devenir coach professionnel : comment accompagner une personne

Pour devenir coach professionnel, voici les étapes à suivre :

a- Evaluer les croyances limitatives de votre client

Le but de cette évaluation est de savoir avec précision l’état de la situation présente de votre client. De ce fait, vous serez donc à mesure d’identifier ce qui l’empêche d’avoir les résultats qu’il souhaite. Vous devez fixer des objectifs clairs à atteindre sur une période donnée avec votre coaché. Le but de cette étape est d’amener le client à sentir par anticipation le progrès. Il est nécessaire qu’il ait une image de ce à quoi doit ressembler le progrès pour lui. Cela afin d’apprendre à célébrer chaque étape de sa progression.

b- Organiser les séquences du coaching

Pour cela, faites une mise à jour avant chaque nouvelle session. Le but de cette mise à jour est de savoir si l’objectif de la session a changé. Par la suite, par rapport à votre objectif de session, fixez le sentiment de progrès. C’est une décision qu’il revient à votre client de prendre. De cette façon, à la fin de la session il pourra lui-même évaluer son progrès. Dites lui d’expliquer pourquoi cet objectif est important pour lui. Pendant ce temps, identifiez quelles sont les limites, les solutions possibles, et les actions concrètes à poser.

Demandez-vous comment vous pourrez l’aider à atteindre ses objectifs. A la fin, prenez le temps de le féliciter pour ses réponses et ses efforts d’introspection. Il est important qu’il aille lui même chercher les éléments qui ont le plus de valeur pour lui. Poussez-le à faire lui-même une analyser afin de canaliser les leçons. Votre coaché doit également décider des actions concrètes et réalistes qu’il va poser par rapport à cela.

c- Responsabiliser ses clients

Il faut que votre client sache qu’il est lui-même responsable de son progrès. En fait, votre travail est de l’accompagner et de l’aider à atteindre ses objectifs. Apprenez-lui à se donner le temps nécessaire de voir les résultats. Précisez-lui votre position, vous êtes là pour l’écouter et le conseiller, mais il est responsable de sa progression.

e- Revisiter et célébrer ses progrès

Sachez apprécier chaque pas de progrès qu’il fait vers ses objectifs. Enfin, vous devez savoir discerner quand ses attentes sont au-dessus de ce que vous pouvez faire. Il faut dans ce cas, envisager de le recommander à des personnes mieux qualifiées.

3. Le coaching de groupe pour devenir coach

Coaching de groupe

Coaching de groupe

Devenir coach professionnel avec le coaching de groupe vous fait bénéficier en une fois d’un nombre illimité de participants. De plus, ce mode de coaching vous donne en plus l’opportunité d’échangez votre compétence contre un sentiment d’appartenance et une mission commune. Ce sentiment d’appartenance peut très vite devenir une motivation nécessaire pour attirer des clients.

Pour créer le sentiment d’appartenance dans votre coaching de groupe, utilisez les bons leviers :

  • Un but, une mission en commun : vous pouvez par exemple rassembler toutes les personnes qui veulent accomplir quelque chose dans leur vie. Des personnes qui ont des objectifs similaires.
  • Une situation commune : dans ce cas-ci, vous pouvez rassembler toutes les personnes qui aimeraient dépasser une situation pénible. (Deuil, échec…)
  • Une même profession : si par exemple vous lancez un appel pour toute les personnes qui veulent devenir entrepreneur, obtenir leur liberté financière…

Par la suite, il faut développer des méthodes pour dynamiser le groupe. Si vous le faites bien, vous allez favoriser la formation de petites cellules au sein du groupe. En effet, ces groupes sont souvent l’occasion de créer des partenariats et alliances stratégiques. Vous pouvez développer un coaching de groupe au travers de plusieurs mécanismes :

  • Programmer des réunions de groupes : Webinaire, vidéo, appel, événement live, etc.
  • Créer des réseaux : vous pouvez par exemple mettre en place un forum, ou un groupe Facebook. Cela vous libérera en donnant la possibilité à des personnes de se lier, de se regrouper par affinité…
  • Organiser des voyages de formation avec son groupe

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un commentaire. Je vous répondrai avec grand plaisir.

 

 

 

Posted by ZED

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge