Un consultant est un prestataire de services en conseil. Pour devenir consultant à succès, vous devez disposer d’un savoir-faire certifié dans un domaine particulier. Par contre, vous n’avez pas besoin d’être un expert en la matière. En effet, votre rôle premier est celui de résoudre un problème précis, que rencontre un client. Devenir consultant à succès, c’est produire des conseils et recommandations issus de votre expérience, après une analyse de la situation. Si de plus en plus de personnes se passionnent pour ce métier, l’ascension vers la réussite n’est pas aisée. Dans cet article, nous allons aborder 4 étapes pour devenir consultant à succès.

A- Devenir consultant Indépendant 

Devenir consultant Indépendant

Devenir consultant Indépendant

Le consultant indépendant propose ses services auprès des entreprises. Son rôle est d’analyser et de résoudre des problèmes ponctuels. Pour cela, Il peut opérer dans des domaines très variés. Son objectif principal est d’améliorer le fonctionnement de ces entreprises. Il propose des solutions orientées vers les pôle de management (direction générale, ressources humaines, service marketing, direction des achats et des opérations, etc.). Il peut également superviser la mise en place de ces solutions.

1. Qui peut devenir consultant indépendant ?

Le métier de consultant indépendant est ouvert à toute personne ayant les compétences requises. C’est un métier qui exige une parfaite maîtrise de son domaine d’activité. C’est pourquoi certaines entreprises préféreront travailler avec des seniors présentant de longues années d’expertise qu’un débutant. Cela en fait un métier de choix pour de nombreux seniors qui y voient une opportunité de mettre leur expérience à contribution.

Toutefois, si vous envisagez de devenir consultant vous devez au préalable, clairement identifier votre positionnement marketing. Cela commence par une analyse globale de ce qui se fait de mieux dans votre domaine : consultant pour les microentreprises, entreprises individuelles, TPE, etc. En fonction de ces paramètres, identifiez votre domaine d’intervention et votre avatar client.

2. Qualités requises pour devenir consultant indépendant 

Le consultant indépendant doit être un bon pédagogue et posséder une bonne capacité relationnelle. Il doit développer sa capacité de communication, afin de pouvoir transmettre efficacement ses propositions. Pour devenir consultant, vous devrez savoir faire adhérer les autres à vos idées. En recourant aux techniques de la PNL, vous aborderez les situations qui pourront se présenter avec une démarche structurée et orientée vers la satisfaction client. Il y a 3 compétences clés que vous devez développer :

  • Savoir résoudre des problèmes : Cela vous permettra d’accompagner votre client en trouvant des solutions efficaces et performantes.
  • Gestion de projet : Très importante pour résoudre le problème. Elle demande que vous ayez de la pratique et de l’expérience.
  • Travailler sa relation client : Il est important que vous puissiez développer une relation de confiance avec vos clients. Pour cela, vous devrez démontrer rigueur, simplicité et flexibilité. C’est l’occasion de leur prouver votre valeur ajoutée. C’est votre relation avec vos clients qui fera qu’ils vous recontacteront à nouveau ou qu’ils vous recommanderont.

 B- Devenir consultant : 4  étapes vers le succès

Comment devenir consultant

Comment devenir consultant

Il est difficile de trouver sa place sur un marché concurrentiel. C’est pourquoi, il important de définir une stratégie pour devenir consultant indépendant à succès. Pour cela, vous devez avancer avec des objectifs clairs, afin de vous motiver à l’excellence et accroître ainsi votre productivité.

1- Travailleur indépendant : Définir son marché

Si vous souhaitez trouver des missions qui cadrent avec vos compétences et votre expertise, définissez votre avatar client. En effet, il est judicieux de définir le marché où vous êtes certain de pouvoir apporter votre expertise. Votre démarche doit être celle de rechercher l’intérêt de chaque entreprise (ou particulier) qui ferait appel votre expertise. Le besoin des entreprises est généralement orienté vers l’amélioration de leurs procédures internes et vers l’augmentation de leurs profits. Gardez en tête que vos clients recherchent avant tout de la valeur ajoutée.

2- Devenir indépendant : Fixer sa grille tarifaire

Le prix de vos prestations va conditionner votre sollicitation par les entreprises. Fixez donc une grille tarifaire juste pour le client et à la hauteur de votre expertise. Vous devez fixer vos tarifs en faisant une corrélation entre votre niveau d’expertise et la rareté de vos compétences. Un autre moyen serait de vous aligner sur les prix que d’autres prestataires sur le marché proposent.

3- Consultant indépendant : Quel statut juridique choisir ?

Consultant indépendant - Quel statut juridique choisir

Consultant indépendant – Quel statut juridique choisir

Il existe 4 choix possibles pour le consultant indépendant :

a) La micro-entreprise ou auto-entreprise

Il permet aux entrepreneurs individuels d’exercer une activité tout en bénéficiant d’un régime fiscal allégé. De plus, les formalités administratives sont également facilitées. En effet, vous n’avez pas besoin de faire une déclaration de résultat. Il vous suffit d’indiquer le montant de votre chiffre d’affaire sur votre déclaration annuelle de revenus. Toutefois, il définit un chiffre d’affaire plafond que vous ne devez pas dépasser, sinon il vous faudra changer de statut.

Pour un nouvel entrepreneur, le statut de la micro-entreprise est idéal pour tester la viabilité de son activité. Il vous donne également la possibilité d’occuper un poste de salarié en parallèle. En plus des facilités qu’il offre, le régime micro-entrepreneur vous permet de payer vos cotisations sociales en fonction de votre chiffre d’affaire.

b) L’EIRL

L’Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) est un régime qui permet aux entrepreneurs individuels de protéger leur patrimoine personnel, en constituant un patrimoine d’affectation. Ainsi, en cas de crise, son patrimoine personnel ne peut être saisi. Contrairement à la micro-entreprise, l’EIRL ne dispose pas d’un chiffre d’affaire plafond. Elle bénéficie ainsi de la liberté de développer son entreprise. Par contre, contrairement au statut de la micro-entreprise, les formalités sont plus nombreuses et coûteuses.

c) La SASU et l’EURL

Il s’agit de deux statuts d’entreprise unipersonnelle, qui sont les variantes respectives de la SAS et de la SARL. Elles se distinguent notamment sur le plan du régime social du dirigeant ou des règles d’imposition. Elles se caractérisent par une plus grande souplesse et une forte complexité de mise en oeuvre et de gestion.

d) Le portage salarial

Le portage salarial permet de développer une activité professionnelle indépendante, tout en conservant la couverture sociale d’un salarié classique. Il vous permet d’entrer plus rapidement dans l’entrepreneuriat et de devenir consultant. Il présente plusieurs avantages à savoir :

  • Une logistique qui facilite le travail : Le consultant indépendant bénéficie d’un support logistique et administratif qui lui permet de bien gérer ses missions.
  • Une mise en place ultra-rapide : Après inscription, le consultant peut exercer son métier sans contrainte administrative, car la société se charge de toutes les démarches. Il peut donc consacrer son temps à trouver ses missions et développer sa clientèle.
  • Des conseils et un appui personnalisé : le consultant bénéficie aussi d’un accompagnement individualisé tant sur le plan de la fiscalité que sur le plan commercial. Il peut donc optimiser ses résultats en simplifiant toute procédure administrative de sa facturation.

4- Consultant : Déterminer la stratégie marketing à adopter

Il est important d’établir une stratégie marketing, afin de cibler vos clients. Pour cela, vous devez développer des compétences en marketing. Les sociétés de portage salarial proposent à cet effet, des formations et des accompagnements pour vous permettre de devenir consultant à succès. Construisez votre réseau en vous servant des outils qui vous permettront de générer automatiquement des clients potentiels. Pour ce faire, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Vos clients actuels : Faites vous recommander par vos clients actuels. N’hésitez pas à leur demander de parler de vous à d’autres entreprises.
  • Créer un blog : Un blog vous permettra de vous faire reconnaître comme un expert. En rédigeant régulièrement du contenu de qualité, vous augmenterez votre visibilité sur le web.
  • Participer à des salons autour de votre domaine : Participer à des salons vous donnera l’opportunité de rencontrer des entreprises potentiellement intéressées par les services que vous proposez. C’est également l’opportunité de partager massivement votre carte de visite.
  • Utiliser des réseaux professionnels tels que Viadeo et LinkedIn : Ces sites vous permettront de compléter votre carnet client personnel. Ces réseaux vous permettent d’être en relation avec des professionnels de votre domaine d’expertise. Vous pouvez également partager un lien vers votre profil professionnel.

C- Etudes de cas : Devenir consultant informatique 

Consultant Informatique - Les différentes étapes

Consultant Informatique – Les différentes étapes

1- Devenir consultant informatique : 2 qualités indispensables

Le consultant informatique adopte la même méthodologie de travail que ses collègues experts dans d’autres domaines. Il est un spécialiste des systèmes d’informations internet (intranet, messagerie, RSE) ou externe (internet, extranet, e-commerce, plateforme collaborative) d’une entreprise.

Vous pouvez faire partie d’une équipe au sein de l’entreprise ou travailler en freelance pour devenir consultant informatique. Cependant, certaines qualités et compétences sont requises. Ainsi, il est nécessaire d’avoir une compréhension approfondie du monde de l’entreprise, de son fonctionnement, de ses activités et de sa stratégie.

a) Qualités relationnelles à développer pour devenir consultant en informatique

Pour devenir consultant à succès, il convient de maîtriser toutes les finesses de la communication et de faire preuve de diplomatie. L’empathie et l’écoute sont d’excellentes qualités relationnelles pour devenir consultant à succès. En effet, il est nécessaire de savoir fédérer une équipe autour d’un projet et l’animer .

Pour devenir consultant, vous devez posséder un excellent esprit analytique. Cela vous donnera la capacité d’identifier les problèmes que rencontre votre client. Il est donc important d’établir des rapports avec celui-ci, afin de mieux répondre à ses besoins.

b) Les compétences techniques à développer pour devenir consultant informatique

Pour ce qui est des qualités techniques, vous devez posséder des connaissances spécialisées dans les TIC. La tâche du consultant informatique est d’intervenir pour mettre en place et assurer la maintenance des systèmes d’information. Vous aurez donc à concevoir l’accès et à assurer la gestion des données de vos clients. Vous avez également la charge de les conseiller sur le choix des outils et services. De plus, il peut arriver que vous ayez à former les membres de leur personnel sur le mode d’emploi de certains programmes. Votre objectif sera alors d’optimiser le partage des connaissances.

Devenir consultant informatique, c’est savoir identifier les problèmes rencontrés par son client et mettre en place des solutions adaptées. Pour cela, vous devez identifier tous les enjeux que ce problème représente pour votre client. Ainsi, vous pourrez clairement spécifier la problématique à laquelle il est confronté. La suite, sera de déterminer comment résoudre les problèmes et proposer des solutions efficaces. Il vous revient également d’enclencher la mise en oeuvre des innovations dans le domaine au sein de l’entreprise.

2- Quelle formation pour devenir consultant informatique ?

Formation pour devenir consultant informatique

Formation pour devenir consultant informatique

Pour devenir consultant en informatique, vous devez être titulaire du baccalauréat et obtenir un BTS, une licence ou un IUT/DUT. À la suite de cela, vous pouvez faire une formation pour obtenir une licence, master ou doctorat. Par ailleurs, un master en management des systèmes d’information et des technologies menant à un bac + 6 est un complément parfait.

En définitive, devenir consultant informaticien nécessite principalement 3 compétences :

  • Une capacité à pouvoir résoudre un problème spécifique.
  • La capacité à pouvoir mener à bien des projets (gestion de projet).
  • Développer la relation client est une base à maîtriser. Vous aurez besoin des notions en PNL (programmation Neurolinguistique) pour établir une bonne communication et développer une relation de confiance avec vos clients.

J’espère que cet article vous a plu. Vous pouvez me laisser en commentaire vos impressions. J’ai hâte de vous lire pour savoir si vous désirez devenir consultant.

Posted by ZED

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge