Les taux de chômage régulièrement publié par l’INSEE, montrent qu’il y a de nombreuses difficultés pour diminuer le nombre de personnes sans emploi. Selon les chiffres communiqués sur le site de l’INSEE le taux de chômage au sens du BIT (Bureau International du Travail) est de 9.2 % de la population active en France en 2018. Cela, contre 9.0 % au quatrième trimestre de 2017. Il augmente ainsi de 0.2 point. La majorité de ces chômeurs déclarent rechercher du travail pendant une année environ. Devenir travailleur indépendant se présente alors comme une solution de choix pour ceux-ci de retrouver rapidement du travail. Toutefois, les chômeurs ne sont pas les seules personnes à envisager le statut de travailleur indépendant. Après avoir passé plusieurs années au sein d’une entreprise, un salarié peut également décider pour de diverses raisons de devenir travailleur indépendant. Découvrez dans cet article comment devenir travailleur indépendant et quels sont les choix de métier qui s’offrent à vous.

I- Travailleur indépendant : Qu’est-ce que c’est?

Devenir travailleur indépendant

Devenir travailleur indépendant

Devenir travailleur indépendant juridiquement passe par une immatriculation auprès des organismes compétents. Il s’agit de l’URSSAF, L’ASSEDIC et le service des impôts. Cette personne doit également exercer une activité conforme à celle qu’il a déclaré.

 I-a Travailleur indépendant : Définition

Contrairement au salarié, devenir travailleur indépendant c’est prendre la responsabilité créer sa propre entreprise. En effet, le travailleur indépendant exerce à son compte et fixe lui même ses conditions de travail. En tant que tel, vous n’êtes pas subordonné à un patron. La réussite de votre entreprise dépend entièrement de vous.

Peut importe votre domaine d’activité, vous êtes capable de devenir travailleur indépendant. Électricien à votre compte, développeur web, infirmier libéral, etc. Sont autant de métier que vous pouvez accomplir. Le travailleur indépendant est soit dirigeant d’une entreprise, soit un entrepreneur individuel.

Quelque soit la structure juridique, devenir travailleur indépendant c’est exercer une activité professionnelle de manière autonome. Ceci étant, il a la responsabilité de développer sa clientèle et de fixer ses prix librement. C’est également lui qui décide de ses horaires et de son environnement de travail. Il lui appartient de négocier ses contrats de prestation de service.

I-b Pourquoi devenir travailleur indépendant

De plus en plus de personnes aujourd’hui, relève le défi de devenir travailleur indépendant. En effet, regardant au climat économique mondial, les travailleurs ne trouvent plus dans le salariat, la sécurité d’un emploi stable. Ils se mettent alors en quête d’un autre système pour leur vie professionnel. Cela abouti à la création de plusieurs entreprises, par ces personnes à qui se lancent dans l’entrepreneuriat. Ce mode de travail est souvent considérée comme un moyen de reprendre le contrôle de son destin. En effet, devenir travailleur indépendant présente un certain nombre d’avantages à savoir :

Devenir son propre patron

Devenir travailleur indépendant c’est prendre ses propres décisions sans besoin de se justifier auprès d’un tiers. Le travailleur indépendant est autonome, rigoureux et créatif. C’est cela qui lui permet de répondre aux attentes de ses clients et de développer son entreprise.

Obtenir une meilleure situation financière

Le statut fiscal des travailleurs indépendant leur permet de générer des revenus nets plus important que les salariés. Moyennant une bonne gestion de leurs ressources, leur rémunération peut rapidement évoluer.

Une occasion de vivre des riches expériences

Devenir travailleur indépendant vous donne la possibilité de varier vos activités. Vous aurez l’opportunité de collaborer avec des personnes de différents secteurs d’activités. C’est une occasion unique de vivre de riches expériences.

Développer de nouvelles compétences

En tant que chef d’entreprise, vous serez amené à toucher à des domaines qui peuvent être totalement différents de vos compétences de départ.

Devenir travailleur indépendant c’est donc un choix de vie à part entière et un statut qui offre des avantages incontestables.

II- Créer son business pour devenir travailleur indépendant

Créer son business pour devenir travailleur indépendant

Créer son business pour devenir travailleur indépendant

Pour devenir travailleur indépendant, vous devez commencer par trouver une idée de création de business. Cela peut venir de votre expérience, de votre savoir-faire ou d’un désir profond. Toutefois, pour garantir le succès de cette entreprise, vous devez progresser par étape.

II-a Étude de marché

Devenir travailleur indépendant passe par la concrétisation de votre projet d’entrepreneuriat. Pour maximiser les chances de réussite de celui-ci, vous devez tester sa cohérence par rapport à vos atouts personnels et par rapport à votre marché. Pour cela, vous devez faire une étude de marché de votre projet.

Le but de l’étude de marché est de réduire les risques par une meilleure connaissance de l’environnement futur de votre entreprise. Vous pourrez alors prendre des décisions en adéquation avec les exigence du marché de votre produit ou service. Les différentes étapes d’une étude de marché sont :

Étape 1 : Définir son marché

Il s’agit ici d’identifier votre marché et son évolution. Cela passe par la réponse aux questions suivantes :

  • Qui est votre client cible ?
  • Quelles sont les caractéristiques de votre marché ?
  • Quelle sera la taille de votre marché (niveau local ou international) ?
  • Est-ce un secteur d’avenir ?

Il est également important que vous fassiez une étude concurrentielle, afin de connaitre les produits ou services qui sont présent sur le marché. Ainsi, vous pourrez adapter votre propre produit de sorte à lui donner une valeur ajoutée sur le marché.

 Étape 2 : Étudier la demande

 Devenir travailleur indépendant dans un secteur d’activité précis, demande que vous fassiez une analyse globale de la demande sur le marché. Pour cela, il faut étudier la taille actuelle du marché et les quantités du produit ou service vendues. Vous devez chercher à vous établir sur un marché évolutif.

Il faut en plus que vous étudiez le comportement des clients sur le marché. Pour cela, vous devez définir votre client cible. Il s’agit du client type à qui vous destinez votre produit ou service. Par la suite, étudiez sont comportement :

  • A quelle occasion achète-t-il le produit/service que vous proposez ?
  • Comment se le procure t-il ?
  • Est-il satisfait du produit ?
  • Comment pourrez-vous améliorer le produit/service pour augmenter son achat ?

Gardez à l’esprit que votre but est de déterminer votre client cible, parmi l’ensemble des consommateurs du produit sur le marché. Votre objectif en tant que travailleur indépendant est de pouvoir commercialiser votre produit ou votre service. Suivant la spécificité de votre marché, vous pouvez utiliser des critères distinctifs : Sexe, âge, salaire, lieu de résidence, etc.

Étape 3 : Étudier l’offre

Étudier l’offre sur le marché vous permettra d’établir plus précisément votre stratégie. Pour ce faire, vous aurez besoin vous renseigner sur les entreprises leaders sur votre marché. Par la suite, faites une analyse détaillée de vos concurrents. Posez-vous les questions suivantes :

  • Quelle est la qualité des produits qu’ils proposent ?
  • Où sont-ils localisés ?
  • Quels sont leurs prix ?
  • Quelles sont leurs techniques marketing ?
  • La part du marché qu’ils possèdent ?
  • Les clients sont-ils satisfait ?

Étape 4 : Étudier l’environnement du marché

Le travailleur autonome doit tenir compte d’un ensemble de facteurs qui ont la capacité d’influer sur son marché et sur son activité. L’objectif ici est de déterminer si votre marché pourra se développer ou au contraire diminuer.  Pour cela, vous devez tenir compte des enjeux politique, économique, sociale, technologique, écologique et légale.

Pour chaque étape de la réalisation de votre étude de marché, vous devez avancer avec souplesse. Soyez prêt à l’adapter à vos besoins spécifiques.

III- Quel statut juridique pour devenir travailleur indépendant

Statut juridique du travailleur indépendant

Statut juridique du travailleur indépendant

 

Être indépendant impose le choix d’un statut juridique, afin de pouvoir exercer son activité en toute légalité. Le choix de votre statut juridique dépendant de la nature de votre activité.

III-a Les statuts du travailleur indépendant

Il existe plusieurs formes juridiques pour le travailleur indépendant. Le choix d’un statut doit être fait en fonction du projet. Pour ce faire, vous pouvez avoir recours à un spécialiste pour éviter les erreurs. Deux choix possibles s’offrent à vous : L’entreprise individuelle ou la création de société.

Le statut de l’entreprise individuelle

Dans ce statut l’entrepreneur et son entreprise constituent une seule entité. Vous aurez ainsi une grande liberté. Vos patrimoines professionnel et personnel sont juridiquement confondus. De ce fait, vous êtes responsable des dettes de votre entreprise. Toutefois, vous avez la possibilité d’opter pour le régime de l’EIRL. Cette option vous donnera l’option d’affecter à son activité un patrimoine professionnel séparé de son patrimoine personnel. De cette façon, vos biens personnels sont protégés en cas de difficultés. L’entreprise aura pour nom votre patronyme, mais vous pouvez ajouter un nom commercial.

La création de société

Dans ce cas, vous créez une entité appelée personne morale. Votre entreprise possèdera son propre patrimoine. En cas de difficulté, sauf erreur de gestion grave, vos biens personnels sont protégés. Par contre, si vous employez les biens de la société pour une utilisation personnelle, vous risqué des poursuites judiciaires pour abus de biens sociaux. La société ainsi constituée aura un nom ou raison sociale, un  siège social et devra déposer les fonds nécessaires à sa formation. Ces fonds constitueront le capital social de la société.

III-b Les différents régimes fiscaux pour travailleur autonome

Le régime social du travailleur indépendant repose sur son statut juridique ou de l’entreprise qu’il a choisi de créer :

  • Le consultant indépendant sous le statut de micro-entreprreneur est soumis au régime de travailleurs non-salariés, on parle là du regime micro-social simplifié
  • Sous le statut du professionnel libéral, le consultant indépendant sera placé sous un régime de travailleurs non-salariés également
  • En société, s’il est gérant majoritaire, le travailleur indépendant sera soumis au régime des travailleurs non salariés.
  • Dans le cas où il est gérant minoritaire, le travailleur indépendant sera soumis au régime général des salariés.

III-c Régime fiscal du travailleur indépendant

Le régime fiscal du travailleur indépendant dépend également de son statut juridique choisi. Il peut être soumis à l’impôt sur les sociétés (IS) s’il exerce pour le compte d’une entreprise. Par contre, s’il travaille en tant que salarié porté et que cette entreprise est soumise à l’IS, il sera donc personnellement soumis à l’impôt sur le revenu (IR).

Il est important de noter que le travailleur indépendant doit systématiquement facturer la TVA à ses clients, à moins d’être soumis au statut du micro-entrepreneur. Ensuite, il doit faire une déclaration sur une base mensuelle, trimestrielle ou annuelle, selon le régime choisi.

IV- Quels métiers exercer pour être travailleur indépendant

Comment devenir indépendant

Comment devenir indépendant

Devenir travailleur indépendant, est devenu relativement simple de nos jours. Aucune qualification n’est exigée si ce n’est une certaine maitrise et des connaissances dans un domaine précis.

IV-a Les métiers du web

L’outil de travail principal est l’ordinateur. Les métiers du web touchent à un large spectre d’activité : Rédacteur web, blogueur, copywriter, traducteur de texte, etc.

Web designer

Les designers créent la physionomie des sites Web. Ils inventent des logos, proposent des identités visuelles, réalisent des plaquettes et conçoivent des images pour différents types de supports. Ils créent également des pictogrammes qui facilitent la lecture et la navigation dans le site. Dans certains, cas, il peut aussi concevoir la charte graphite.

Référenceur web

En tant que référenceur web (ou SEO Manager), vous êtes chargé d’assurer la meilleure visibilité d’un site internet. Cela, afin que le site remonte dans les résultats de recherches fourni par les moteurs de recherche. Pour cela, il doit optimiser le site en utilisant des mots clés pertinents et en créant des liens sortants et entrants. Le tout, en rédigeant un contenu de qualité. Il doit en plus constamment veiller à l’évolution du classement des différentes pages du site.

Community Manager

Avec l’émergence des réseaux sociaux, de plus en plus d’entreprise y voient un moyen d’accroitre leur popularité. Le rôle du community manager est d’animer et de fédérer les différentes communautés. Il s’agit ainsi de représenter l’entreprise et de valoriser l’image de marque sur les réseaux sociaux. Il est également amené à assurer la relation client de ces entreprise en communiquant et en dirigeant ces communautés. Le community manger est ainsi responsable de la fidélisation et de la conversion de l’audience de l’entreprise.

IV-b Devenir agriculteur moderne

L’agriculteur moderne tire son bénéfice de la terre ou de l’élevage, et parfois même des deux. Aujourd’hui, grâce aux nouvelles technologies, l’agriculture s’appuie sur des machines de grande performances et assez sophistiqués. Le développement de ces outils est en pleine expansion, comme en témoigne les tout derniers projet de robots agricoles. On parle d’agriculture numérique. L’agriculture moderne est au cœur des réflexions sur le développement durable et devrait jouer sur ce terrain un rôle important à l’avenir.

En définitive, devenir travailleur indépendant est une option accessible à tout le monde. Cependant, si vous devez vous lancer, veillez à respecter les différents points abordés dans cet article. Ceci, afin d’assurer la réussite de votre projet de création d’entreprise.

Posted by ZED

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge