La semaine de 4 heures, ouvrage de Tim Ferriss révèle les secrets d’une semaine efficace. Cet ouvrage best-seller suscitera chez le lecteur de nombreuses questions sur sa relation au temps. Découvrons 7 principes de La semaine de 4 heures : travaillez moins, gagnez plus et  vivez mieux de Tim Ferriss.

I. Présentation du livre La semaine de 4 heures

La semaine de 4 heures - présentation du livre

La semaine de 4 heures – présentation du livre

1. Tim Ferriss : un auteur à succès

Il existe de ces ouvrages dont la lecture laisse une trace indélébile dans la mémoire de ses lecteurs, tant les enseignements qu’il contient sont  pertinents et source de transformation. La semaine de 4 heures de Tim Ferriss en fait partie. Passé maître dans l’efficacité et la productivité (réalisation de gains conséquents en un temps moindre et à un usage du temps assez réduit), Tim est l’auteur à succès des ouvrages à succès 4 heures par semaine pour un corps d’enfer (The 4-hour body),  Le Chef de 4 heures (The 4-hour Chef), Tool of Titans : The tactics, routines and habits of billionaires, Icons and World-Class Performers (Les outils des titans : les tactiques, routines et habitudes de milliardaires, icônes et les plus grands fortunes), La tribu des mentors : quand les plus grands nous inspirent.

L’auteur américain de 41 ans, Tim Ferriss fait partie de longue lignée des self-made men, que le monde envie beaucoup aux  Etats-Unis. A la fin de ses études, Tim Ferriss a d’abord travaillé dans une entreprise de stockage de données informatiques avant d’être piqué par le virus de l’entrepreneuriat. Totalement méconnu du grand public, l’ouvrage la semaine de 4 heures va le mettre sous les rampes des projecteurs.

Partant d’une idée parfaitement connue des entrepreneurs, la salariat  pour l’auteur ne mène jamais à la richesse. Selon l’auteur l’on ne peut travailleur toute sa vie de 9H-17H et espérer être riche. Ce constat étant fait, il propose de revoir votre conception de l’usage du temps et comment ce réaménagement peut vous être utile financièrement.

2. L’ouvrage la semaine de 4 heures : ce qu’il vous apprend

Dans un langage assez incisif, Tim Ferriss dans La semaine de 4 heures vous apprend :

  • Comment vous organiser pour gagner en un mois, à raison de 4 heures par semaine, le salaire que vous gagnez jusqu’à présent en un an ;
  • Comment rejoindre les riches, qui réalisent leurs rêves et jouissent de la vie sans attendre une hypothétique retraite.

Véritable code de conduite pour les aspirants à l’indépendance financière, La semaine de 4 heures  à partir de conseils pratiques vous promet « de travailler moins, de gagner plus et de vivre mieux ».

II. Principes de La semaine de 4 heures

La semaine de 4 heures - principes du livre

La semaine de 4 heures – principes du livre

La philosophie de La semaine de 4 heures peut se décliner dans les principes suivants :

Principe 1 : La loi de Pareto et la gestion du temps

La loi de Pareto est un principe bien connu des entrepreneurs. Il s’applique aussi bien à tous les autres domaines d’activités. Selon le principe que 20% de nos actions produisent 80% des résultats. Tim Ferriss préconise dans son ouvrage l’usage de cette méthode. Pour parvenir à cette conclusion, il part du principe que la gestion du temps n’est pas nécessaire dans la mesure où elle signifie réaliser toujours plus en un minimum de temps.

La solution présentée dans La semaine de 4 heures est celle de la loi de Pareto. Cette loi indique que 80% des causes sont le résultat de 20% des effets. Pour l’auteur, il faut donc se concentrer sur un nombre minimum d’action qui sont les plus rentables pour vous et de ne pas faire ce qui prendra 80% de votre temps pour seulement 20% des résultats que vous allez obtenir.

Principe 2 : La semaine de 4 heures, la diète d’information

Tout n’est pas bon à savoir telle pourrait être le résumé de la pensée de Tim Ferriss. Tim recommande de suivre moins souvent les médias, il va plus loin en recommandant une « ignorance sélective ». En effet, l’on est submergé à longueur de journées de tout type d’informations, qui ne sont malheureusement pas toujours en rapport avec nos centres d’intérêts et nos projets personnels. D’où la recommandation, de pratiquer une véritable « cure » d’informations. Elle consistera à vous délester volontairement de certaines catégories qui en réalité, ne vous apportent pas grand-chose si ce n’est du remplissage inutile.  Si vous avez besoin d’une information, référez-vous soit à internet soit directement à une personne experte du domaine. Cela vous permettra de gagner en efficacité et avoir une bonne productivité.

Principe 3 : La semaine de 4 heures, dire « non » aux interruptions

La semaine de 4 heures - dire non aux "interruptions"

La semaine de 4 heures – dire non aux « interruptions »

Si vos amis ou proches vous sollicitent fréquemment, cela est le signe de votre sociabilité ou de vos compétences. Cependant, cela peut vous retarder et freiner votre productivité et votre efficacité. La semaine de 4 heures de Tim Ferriss donne 3 techniques pour éradiquer ces interruptions :

Ne pas répondre  aux appels

Mettez une messagerie  signifiant qu’il vaudrait mieux vous contacter par email pour avoir une réponse rapide. Vous pouvez également indiquer dans votre messagerie vocale que vous disposez d’un autre numéro de téléphone en cas d’urgence (à condition d’avoir une seconde ligne de portable).

Aller à l’essentiel lors des appels 

Lorsque vous recevez ou que vous émettez un appel, entraînez-vous à aller à l’essentiel. Cela pourra paraître brusque au début étant donné les normes sociales, qui voudraient que les formules de politesse soient utilisées comme préalable à toute information. En allant à l’essentiel, vous signifiez directement à votre interlocuteur que vous n’avez pas suffisamment de temps à perdre.

Consulter les emails moins souvent

Tâche fréquente si vous êtes un entrepreneur, la consultation des emails selon Tim Ferriss peut être une source de perte de temps. Il convient de le faire de moins en moins. Commencez par le faire au moins 2 fois par jour. Lorsque vous serez plus aguerri vous pourriez le faire une fois par semaine. Certes vous perdrez peut-être certains clients, mais vous gagnerez un temps considérable à consacrer à d’autres choses plus importantes.

Principe 4 : La semaine de 4 heures, principe de la délégation 

La semaine de 4 heures - principe de délégation

La semaine de 4 heures – principe de délégation

Déléguer, c’est faire en sorte qu’une autre personne fasse les tâches que vous faites actuellement. Il s’agit d’une étape décisive, et d’un vrai test, pour tout entrepreneur. Sinon vous prenez le risque de ne vous créer uniquement qu’un nouvel emploi. La question du coût est importante. Si vous gagnez entre 20 et 25 € de l’heure, et que vous faites ce qu’un autre aurait fait pour 10 ou 15 €, vous utilisez mal vos ressources : vous perdez de l’argent et du temps.

Pour calculer combien vaut votre temps de l’heure, faite un calcul très simple. Calculez vos revenus totaux net mensuels et divisez-le par le nombre d’heures que vous travaillez. Avant de déléguer, il y a une règle d’or : éliminer et automatiser. Il ne faut jamais déléguer une tâche qui pourrait être éliminée ou automatisée. Enfin, pour que la délégation fonctionne, il est nécessaire que les tâches déléguées soient précisément définies afin d’augmenter votre productivité de travail. Et pour que la délégation soit rentable, il est nécessaire que les tâches déléguées vous prennent beaucoup de temps.

Principe 5 : Dénicher sa muse et l’automatiser

Semblable à la muse qui inspire un artiste, la muse pour l’entrepreneur selon l’ouvrage de Tim Ferriss est le secteur ou domaine d’activité qui vous rapporte de l’argent. La gestion de cette muse est confiée à des prestataires de services qui travaillent à votre compte. L’objectif d’une muse est simple : vous créez une source automatisée de revenus pour vous libérer du temps et faire ce que vous voulez.

Pour posséder une muse, il vous faut un produit. Le produit doit coûter moins de 500 €, et doit pouvoir être automatisé en moins de 4 semaines. Et bien sûr, une fois lancé, il ne doit pas nécessiter plus d’un jour de gestion par semaine. Ce principe devrait tout entrepreneur à automatiser son travail et gagner plus en temps. Une fois que vous avez lancé votre muse (business), vous devez pensez à déléguer toutes les activités qui prennent du temps.

En fonction de votre muse, vous allez devoir déléguer différentes tâches, Tim vous conseille de déléguer au maximum :

  • Le traitement des emails de vos prospects et clients;
  • La délégation d’un support client téléphonique (et surtout avant-vente);
  • La partie acquisition de nouveaux clients.

Principe 6 : Les clients de votre muse

Le vrai luxe pour une entreprise, c’est de choisir ses clients. Une entreprise qui choisit ses clients aura naturellement une meilleure rentabilité. Si vous avez en majorité des clients qui achètent souvent et qui ne posent pas trop de questions car ces derniers vos instructions, vous deviendrez indépendant financièrement. Rappelez-vous la loi de Pareto qui affirme avec certitude que 80% des résultats sont produits par 20% d’actions. N’hésitez donc pas à vous séparer de prospects ou même de clients récalcitrants.

Principe 7 : La semaine de 4 heures, la libération

La semaine de 4 heures - meubler son temps libre

La semaine de 4 heures – meubler son temps libre

La libération ici, est le temps libre que vous avez réussi à vous offrir à travers la création d’un business qui marche pour vous. La prochaine étape consiste à vous extraire progressivement de votre salariat. Tim Ferriss vous recommande d’opter pour le télétravail, c’est-à-dire un ensemble de tâches rémunérées qu’il est possible d’accomplir depuis sa maison. Vous pouvez aussi négocier avec votre patron en lui vantant les avantages que l’entreprise pourrait avoir si vous travaillez depuis votre domicile.

Certains boulots de par leur nature sont des causes perdues. Dans ces cas-là, la meilleure chose à faire est de vous faire virer, ou de démissionner. Cela peut-être dur, surtout si vous supportez votre emploi depuis 10 ou 15 ans. Mais est-ce une raison de repartir pour 10 à 15 ans ? Plusieurs peurs pourraient vous empêcher de franchir le pas. Mais, elles ont toutes leurs solutions.

Tim Ferriss recommande également « les retraites miniatures », des voyages durant lesquelles vous profitez du bon temps tout en vous consacrant à votre business. Pensez aussi à meubler votre temps libre par des activités qui vous tiennent à cœur.

III. Vivre la semaine de 4 heures : réalité ou leurre ?

La semaine de 4 heures - réalité ou leurre ?

La semaine de 4 heures – réalité ou leurre ?

1. La semaine de 4 heures : réadaptation du contexte de l’ouvrage

L’auteur Tim Ferriss avoue lui-même ne pas travailler 4 heures par semaine. La promesse «de travailler moins, de gagner plus et de vivre mieux » en travaillant 4 heures est-elle pour autant rompue?

L’ouvrage de Tim Ferriss a le mérite de susciter un questionnement chez son lecteur, en l’amenant à revoir sa gestion du temps ainsi que ses priorités et la préparation de son avenir. L’auteur dans un langage accessible et percutant fournit plusieurs conseils qui ont le mérite d’exister.

Le risque majeur de cet ouvrage est de se laisser berner par la promesse qui le suit. « gagner en un mois, à raison de 4 heures par semaine, le salaire que vous gagnez jusqu’à présent en un an en travaillant 35 à 70 heures par semaine ». Pour sa défense, l’auteur rappelle l’avoir choisi pour des raisons purement commerciales et pour des considérations de marketing. C’était le titre le plus accrocheur après plusieurs propositions sur Adwords d’après lui.

Le véritable entrepreneur n’est pas un boulimique du travail mais un passionné de travail. Etre passionné revient à y consacrer plus de temps pour atteindre la perfection et un meilleur résultat. Adepte de l’efficience, Tim Ferriss pourrait conduire à un tout autre type d’entrepreneur, uniquement préoccupé par l’aspect rentabilité. La diète d’information que l’auteur propose par exemple n’est pas à recommander. En effet, l’entrepreneur est constamment à la recherche d’informations et d’opportunités. Le priver volontairement de l’information le conduirait sans doute à sa perte. Mise à sa part cela, La semaine de 4 heures de Tim Ferriss demeure un ouvrage recommandable.

2. La semaine de 4 heures : savoir prendre du recul

Il serait approprié de prendre les conseils et les astuces donnés avec beaucoup de recul. L’une des plus mauvaises interprétations du livre serait de penser que le but est de rester inactif, de rester à la plage pour le restant de ses jours. En effet, le principe de la délégation que préconise l’auteur pourrait faire croire une telle chose. Pour beaucoup d’entrepreneurs à succès, la règle consiste à ne pas trop s’éloigner de son business, sous peine de perdre de l’avance sur les autres concurrents et devenir has-been.

En définitive, La semaine de 4 heures, de Tim Ferriss a le droit de figurer dans la liste de vos ouvrages sur l’entrepreneuriat et le développement personnel. Ce dernier en se focalisant sur la gestion du temps et la rentabilité financière vous donnera des principes bien établis. Ils ont pour l’auteur fait leur preuve, d’où le succès immense que l’ouvrage a connu à sa sortie.

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur les boutons de partage ci-dessus, et partagez en commentaires votre expérience personnelle à vous engager sur la voie de l’indépendance financière.

Posted by ZED

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge